Aller au contenu

Menu principal :

Autres Trajets > La Viarhona-Eurovelo8-Pirinexus > La Viarhona
Vienne – Valence
---------------
29/05/2019

Nous sommes arrivés la veille par le train. D'abord Ales-Nîmes puis Nîmes-Avignon ou nous avons retrouvé Gilbert qui avait pris le même train mais depuis une gare avant Nîmes et enfin Avignon-Vienne. Dans ce dernier train c’était une horreur pour pouvoir mettre les vélos à bord pourtant même les employés de la SNCF nous avaient dit qu'à cette heure, il n'y aurait personne et on se retrouve dans le wagon vélo avec plus de 15 cycles .De plus, les cyclistes que nous avions rencontrés à Nîmes se rendant à Lyon n’étaient même pas avec nous .Ils s’étaient mis probablement dans un compartiment seulement voyageurs. La sortie de la gare de Vienne ne pose aucun problème et 5 minutes après nous sommes devant le logement que nous avions réservé. Après une bonne nuit au calme, vers 8h30 nous filons vers les abords de la gare ou hier nous avions repéré une cafeteria pour prendre le petit déjeuner. Sur une façade, une immense fresque représentant des agents SNCF dans un train lors de la guerre, elle a été édifiée en reconnaissance de leur services rendus pendant le conflit 1914/1918. Après avoir traversé un pont sur le Rhône, nous récupérons notre trajet sur la Viarhona. Le vent souffle assez fort mais ne nous dérange pas car nous l'avons dans le dos. Comme le vent nous pousse bien nous arrivons très vite à  Ampuis puis Sablon. A midi nous achetons quelques denrées à St Rambert d'Albon que nous mangerons devant le pont d'Andance. Il fait froid et je dois enfiler ma veste ce qui est inhabituel pour la fin du mois de Mai dans le Sud. Nous profitons de l’arrêt de cette pause pour réserver le lendemain à Pont St Esprit. Des nuages sont apparus et de temps en temps quelques gouttes tombent du ciel. Saint Vallier passé nous traversons Tournon. Le chemin passe d'une rive à l'autre par des ponts mais il est bien fléché, rien à redire. Notre objectif est d'atteindre Valence ou nous avons réservé dans un vélo-gîte. La traversée de Valence est compliquée avec un fort trafic. Heureusement que nous avons pu rentrer l'adresse dans le GPS ce qui nous évitera bien des soucis de recherches. Accueil parfait au gîte. On est dans un dortoir de 4 personnes mais nous sommes les seuls occupants. Première journée idéale pourvu que cela continue.

Distance 99 km pour 5h40 de pédalage, 17,4 km/h de moyenne.
Retourner au contenu | Retourner au menu