Aller au contenu

Menu principal :

Eurovelo6 en 2012 > Les étapes - Commentaires et photos > France

Verdun sur Doubs – Besançon
-------------------


Mardi 24 Avril 2012

Le petit déjeuner a été pris dans la maison de Verdun sur Doubs louée la veille. Repas rapide mais nous avons pu faire chauffer un peu de café et il est particulièrement apprécié car a plu toute la nuit et la maison est froide. Le nez à la fenêtre on voit que l’orage ne s’arrête pas pourtant il va bien falloir se mettre en route. Nous nous équipons en conséquence et le départ est donné vers 8h30. Une personne rencontré dans la rue nous conseille fortement de prendre la route à la place de la voie verte car celle-ci sera détrempée et à coup sûr boueuse au possible. Nous l’écoutons et traversons le village sous une petite pluie très fine mais extrêmement froide. Normalement la route n’est pas permise aux camions et l’on s’étonne d’en rencontrer quand même. Nous apprendrons plus tard que ceux-ci préfèrent payer la contravention et prendre cette route qui relie Dôle à Chalons plutôt  que de prendre l’autoroute payante et extrêmement chère. On doit se serrer au maximum à droite pour ne pas se faire renverser, cela devient dangereux. De plus, lors des dépassements, la route étant couverte d’eau on est gratifié  à chaque fois d’une gerbe d’eau sur le côté. Ce n’est pas le top mais que faire ? Nous traversons le Doubs et on va maintenant le suivre pendant un bon bout de temps. La pluie s’arrête  enfin et nous pouvons deviner Dôle tout au fond, tout droit devant nous. On pensait que la pluie nous épargnerait un peu mais sitôt arrivés à la lisière de la ville, elle se remet à tomber drue, très forte et toujours aussi froide. Nous sommes obligés de nous arrêter et de nous abriter sous un porche. A la faveur d’une éclaircie, nous nous dirigeons vers l’office du tourisme puis reprenons aussitôt la voie verte. Pendant des kilomètres, nous allons jouer à passer le Doubs d’une rive à l’autre puis atteignons le canal du Rhône au Rhin que nous allons suivre en alternance avec le Doubs. Vers Rochefort sur Nenon,  après avoir récupéré le Doubs nous décidons de suivre encore la voie verte, trop échaudés par la route qui nous à fait subir quelques frayeurs. La pluie est toujours là, parfois elle s’arrête momentanément puis reprend de plus belle. Nous passons ainsi, sans pouvoir éviter les gouttes à Rans. Le paysage est plus beau que ces derniers jours et s’il faisait un peu plus chaud on pourrait en profiter pleinement. Nous arrivons enfin à Besançon où nous avons décidés de passer la nuit. On passe au bas de la citadelle, fort construit par Vauban pour défendre la ville. Celle-ci est tout en travaux et se frayer un passage à travers le flot de la circulation n’est pas chose facile. L’office du tourisme nous propose un petit hôtel en plein centre ville que nous acceptons immédiatement car on en a assez de se faire tremper. Il pleut toujours et comme les averses sont parfois très fortes, nous décidons de faire quelques courses et de manger dans la chambre pour ne pas ressortir.

Total de la journée : 112,5 km, moyenne 20,2 km/h pour 5 heures de pédalage. Demain nous passerons le cap des 1000 km avalés depuis Nantes.



Retourner au contenu | Retourner au menu