Aller au contenu

Menu principal :

Eurovelo6 en 2012 > Les étapes - Commentaires et photos > Suisse

Saint Louis (France) – Eglisau (Suisse)
------------------


Vendredi 27 avril 2012


Nous nous levons tôt vers 6h30 car nous savons que la traversée de Bâle sera difficile et le faire de bon matin sera le mieux. Pas de douaniers au poste frontière et dès l’entrée en Suisse nous nous trouvons dans la ville de Bâle. Ville énorme et comme nous nous y attendions, il y a un grand trafic et des rails de tramways partout. On y va doucement, demandant très souvent notre route. Dans le centre ville, on trouve les panneaux de l’Eurovelo6….. Quelle aubaine. Nous allons maintenant suivre le Rhin durant toute la traversée de la Suisse. Bâle regroupe la plupart de l’industrie pharmaceutique et en ce petit matin, elle s’éveille peu à peu. Nous roulons  avec extrême prudence sur le bas côté et bientôt, nous nous étonnons d’être déjà dans la banlieue ce qui signifie que l’on est en dehors de la ville. De petits ponts couverts nous font passer au dessus de ruisseaux. Tout est propre, les maisons bien entretenues. Les villages tous aussi mignons les uns que les autres défilent sur notre trajet. Nous en contemplons un : Rheinfelden. On doit bien se l’avouer, c’est la dernière fois que nous avons entendu parler français. A partir d’ici, l’allemand est la langue officielle et l’on ne retrouvera le français qu’à notre retour dans un mois. Notre piste longe le bord du Rhin et parfois nous traversons d’immenses forets. Le paysage est varié, rien de monotone. On rencontre beaucoup de cyclistes qui se promènent mais pas de randonneurs comme nous, que des locaux. L’Allemagne est sur l’autre rive en face, à portée de main. Apres avoir passé Möhlin, Laufenbourg, nous arrivons à Koblenz. Nous décidons de pousser jusqu’à Eglisau ville distante d'une dizaine kilomètres. Mais nous avons un peu présumé de nos forces, la fatigue aidant, ces derniers kilomètres sont très longs car la piste à fait place à une route avec un fort trafic donc dangereuse. Enfin voila Eglisau. On trouve un hôtel hors de prix comme tous ceux de Suisse. Si l'on n’était pas aussi fatigué, le mieux aurait été  passer de l’autre coté en Allemagne où les prix sont plus raisonnables.

Total de la journée : 123 km, moyenne 17,5 km/h pour 7 heures de pédalage.


Retourner au contenu | Retourner au menu