Aller au contenu

Menu principal :

Mes Six Chemins de Compostelle > Le Puy-Santiago-Fisterra en 2009 > Le trajet > Le GR65 - Côté Français

NASBINALS - GOLINHAC

-------------------------------------


Mercredi 3 Juin



Départ vers 8h 30 de Nasbinals. On suit le chemin tracé par le bétail souvent bordé de murs en pierre. Il faut traverser les clôtures par des marches en bois prévues pour les piétons. Cela n'est pas si évident avec les VTT. Nous rencontrons parfois de paisibles troupeaux de vaches et aussi des taureaux très impressionnants. Nous en rencontrons un qui d'après son propriétaire pèserait 1,6 tonnes. Il  meugle car il aperçoit une vache dans le champs d'à côté et le mur l'empêche de la rejoindre. Aussi nous préférons passer largement à l'écart. Les barrières pour les animaux commencent à devenir un peu gênantes car trop nombreuses. Nous passons à 1368 mètres d'altitude qui sera le point le plus élevé jusqu'aux Pyrénées. Le sentier devient de plus en plus pierreux et m'occasionne une superbe chute sur un muret de pierres. Le petit doigt de la main droite est déplacé, il faudra tirer dessus pour le remettre en place. Nous entamons alors la descente dans les pâturages, passons devant un sanatorium et la croix de Gerimbal. Peu après, nous passons Saint Chely d'Aubrac et sa vache en bois qui trône au milieu du village et traversons dès la sortie le pont des pèlerins. Pour atteindre Saint Côme d'Olt le chemin devient très escarpé, poussage obligé ce qui nous fait perdre pas mal de temps. Le clocher de l'église de Saint Côme d'Olt est très spécial, d'une forme très curieuse, vrillé sur lui même. Nous traversons Espallion dominé par les ruines de l'ancien château des comtes de Calmont d'Olt. Il y a pas mal de croix de pèlerins tout le long du chemin. Nous attaquons la descente qui mène vers Estaing. Cette ville doit son nom à famille d'Estaing, très influente tout au long de l'histoire de France. Déjà un des ses membres a accompagné Richard Cœur de Lion lors d'une croisade. Un autre à essayé de sauver le roi Louis XVI et la reine Marie Antoinette pendant la révolution. Cela lui vaudra une condamnation à mort. A noter aussi que le nom d'Estaing a été acheté en 1922 par la famille de l'ex président de la république Giscard d' Estaing. Un immense château domine la ville. Le grandiose pont des pèlerins traverse le Lot qui curieusement ne fait pas partie du tracé de Compostelle. La fatigue aidant, nous nous apercevons, qu'il sera impossible de rallier Golinhac avant la fin de la journée par le chemin car celui ci est très raide et nous décidons de longer la route. Mal nous en pris car la montée de 6 km est aussi très dure. Enfin nous arrivons au gite vers 18 heures. Il est magnifique, composé de petits bungalows disséminés un peu de partout dans la nature. On va pouvoir souffler un peu car le parcours a été assez éprouvant, un dénivelé  de 1105 mètres pour 63 kilomètres parcourus. On est resté 5 h 30 sur le vélo.

Retourner au contenu | Retourner au menu