Aller au contenu

Menu principal :

Mes Six Chemins de Compostelle > Le Puy-Santiago-Fisterra en 2009 > Le trajet > Le GR65 - Côté Français

MOISSAC(St Antoine) - COMDOM

-------------------------------


Lundi 8 juin

Nous avons couché à Mont de Marsan chez la sœur de Pierre. Le matin, il s'aperçoit que la pile de son GPS est usée, il faut la remplacer. Nous parcourons la ville pour en trouver une sans succès et comme nous avons pris du retard nous préférons nous faire accompagner en voiture à Saint Antoine pour gagner quelques kilomètres, rester sur l'itinéraire et respecter les délais prévus. Nous partons donc de St Antoine vers midi. Après être passés devant les ruines d'un château et d' une église gothique, nous arrivons à Miradoux. Le chemin devient moins dur mais il y a quand même pas mal de dénivelé. Traversée de petits villages magnifiques. On est dans la Gascogne, célèbre pour son armagnac et aussi pour le personnage littéraire de d'Artagnan tiré du roman "les 3 mousquetaires" d'Alexandre Dumas. Les tournesols ne sont pas encore en fleur dans les immenses et très longs champs. Pierre fait alors une lourde chute. Pas de dégâts matériel apparents mais il se plaint de l'épaule. Pourtant 7 jours plus tard, dans l'étape espagnole de Logrono, la patte du dérailleur cédera et nous occasionnera pas mal de soucis. Nous repartons. Dans le lointain, on aperçoit le clocher de Lectoure, haut de 45 mètres, l'un des plus haut clocher de France. Le ciel se couvre dangereusement et le tonnerre ne tarde pas à se faire entendre. Dix kilomètres avant Comdon, l'orage éclate brusquement avec un vent assez fort. Nous essayons de nous abriter mais la pluie continue donc nous prenons la décision de continuer vers Condom par la route. Peu avant cette ville, nous trouvons un gite équestre qui fait aussi office d' hébergement. C'est une grosse demeure et son propriétaire semble un peu paumé par la gestion du site. Mais nous sommes enfin à l'abri..... on ne demandait que cela. La pluie s'arrêtera une heure plus tard et des cyclistes qui étaient sur la route arriveront totalement secs. Nous n'avons pas pris la bonne solution en voulant continuer.

Distance parcourue : 55 kilomètres pour 4 heures 30 passées sur le vélo. Nous n'aurons plus la dénivellation car Pierre n'a pas trouvé de pile adéquate pour son GPS.

Retourner au contenu | Retourner au menu