Aller au contenu

Menu principal :

Mes Six Chemins de Compostelle > Lisbonne-Santiago en 2016

Les hébergements

A noter que nous avons toujours trouvé une place pour garer nos vélos aussi bien au Portugal qu’en Espagne et ceci gratuitement.

Portugal

Lisbonne : hôtel Mar dos Açores. C’est un appartement avec cuisine et salle de bains. On peut garer les vélos sur le palier (un peu juste pour 3 vélos) mais rien à redire c’est suffisant pour passer une nuit. Bon accueil à la réception, écoute et conseils pour visiter la ville et où prendre les trams. 60 euros. A  conseiller.

Santarem : pension Beirante. On nous a proposé deux chambres, une avec un lit et l’autre avec deux lits pour 25 et 40 euros soit en tout 65 euros petit déjeuner compris. Rien à redire, chambre correctes sans plus mais spacieuses avec salle de bains.
Fatima : Hôtel restaurant casa Manuel.  Deux ou trois kilomètres avant le sanctuaire sur la route menant à Fatima. Repas du soir excellent. Riz à la Valencienne et veau  avec des frites. Prix avec les cafés et une bouteille de vin (très bon) 30,30 euros. La chambre propre avec 3 lits, salle de bains séparée  pour 50 euros. Rien à dire. Le patron est serviable au possible et en plus très gentil. Le petit déjeuner est compris dans le prix de la chambre d’ailleurs très correct : pain, brioche, gâteaux industriels, confiture, beurre et jus d’orange et en plus le patron est si sympathique. A recommander fortement.

Alvorge : auberge des pèlerins d’Alvorge de type donativo. Très belle surprise de trouver ce genre d’établissement à taille humaine (une quinzaine de places) avec des chambres séparées de deux lits superposés. Cuisine et petite salle à manger à disposition. Propre rien à redire. C’est le patron du bar sur la place qui la tient et où il faut prendre la clef si elle n’est pas ouverte.  Dans son bar, il fait un repas pèlerins où les plus grandes faims trouveront de quoi se rassasier pour 7 euros. Exemple : assiette composée avec tomates, 3 grands steaks de porc, frites, fromage, boisson. Il sert aussi les petits déjeuners : café avec énorme viennoiserie pour 2 euros. A recommander fortement. D’ailleurs je vais écrire au guide pour qu’ils insèrent ce lieu et permettent aux futurs pèlerins de profiter de cette magnifique pause. Le patron est d’une gentillesse et amabilité peu commune. C’est notre coup de cœur du chemin.

Agueda : Residencial Celeste. A la sortie de la ville. Chambre pour 3, pas très grande mais confortable. En fait on peut loger à 4  car il y a un lit superposé. Petit déjeuner compris, 58 euros. Comme on est un peu loin du centre de la ville, il nous a été proposé de commander le repas du soir chez un traiteur qui l’apportera vers les 19h30 et de manger dans la salle des petits déjeuners. Le lendemain matin celui-ci nous sera servi sous forme d’un copieux buffet. Il y a de tout, rien ne manque : du salé avec jambon, fromage, mortadelle et du sucré avec toutes sortes de petits gâteaux, viennoiseries, pain, beurre, yogourt et jus d’orange à volonté. Que pour le petit déjeuner cela vaut le détour.

Porto : Hotel Paulista. Petite chambre pour 3 avec salle de bains pour 75 euros, petit déjeuner non compris. Un peu cher pour le Portugal mais on est à Porto et on ne voulait pas chercher ailleurs car il était plus de 18h30. Le petit déjeuner sera pris au bar pour 4 euros par personne. Pain, croissant industriel, confiture, beurre et jus de fruit reconstitué insipide. Le strict nécessaire sans plus. A oublier au plus vite.

Barcelos : Bway Guest House. Juste avant le pont. En fait il fait partie encore de Barcelinhos, Barcelos ne commençant qu’après le pont. Très belle chambre avec 4 lits, lumineuse. Une grande table de salon trône au milieu de la pièce ainsi qu’un canapé. Immense et belle salle de bains. Prix : 55 euros, petit déjeuner compris. C’est l’émerveillement il y a longtemps lors de mes pérégrinations que je n’ai vu une aussi belle chambre. Petit déjeuner complet avec gâteaux, confiture, beurre, pain et même pate de coing, yogourt, fruits…..Très bien. A recommander vivement.
A noter que dans la même rue un peu au dessus se trouve la cantinho do peregrino que nous recommandons aussi fortement, aussi bien pour le repas que pour la convivialité du patron.

Nous quittons le Portugal pour rentrer en Espagne. Les prix des chambres seront donc un peu plus chers.

Thui : Hôtel Alphonso I. Situé trop loin de la ville à environ 4/5 kilomètres. En plus le restaurant de l’hôtel est fermé certains jours et il n’y a rien d’autre que le bar. Hôtel de luxe trois étoiles qui fait des prix spéciaux pour les pèlerins. Grande chambre de trois lits avec salle de bains. On sent la classe mais 73 euros tout de même petit déjeuner compris. C’est le grand confort un peu trop pour des pèlerins. Mais quand on arrive là, il faudrait retourner à Thui qui est bien loin. Tout est moderne à l’intérieur. Excellent petit déjeuner : pain, confiture, beurre, yaourt, gâteaux, fruits rien a dire tout est parfait mais encore une fois, c’est un logement pour touristes non adapté aux pèlerins.

Calda de Reis : Hôtel Cruzeiros. Comme il n’y a pas de chambre à 3 places, on en prend une avec un lit et une autre avec 2 lits pour 25 euros la première et 35 euros la deuxième sans les petits déjeuners. Pas le temps de chercher ailleurs car il pleut des cordes et nous sommes bien contents de trouver un abri. Chambres très correctes avec salle de bains. Attention, on se rapproche de Santiago et il y a de plus en plus de monde. Ne pas faire les difficiles au risque de coucher à la belle étoile. Cet hôtel ne nous laissera pas un souvenir inoubliable mais il nous a bien dépanné.

Santiago :  Hospeda Santa Cruz, calle Rua do Vilar 42. Les patrons tiennent aussi la charcuterie Villaverde au 80 de la même rue. Ils sont trois en s’en occuper : Maria, Ramon et Mercedes et possèdent apparemment d’autres locations. Appartement complet de 4 lits en 2 chambres différentes. La plus grande possède en outre un canapé non convertible. Les douches et toilettes sont sur le palier au fond du couloir. Pas très commode mais on est à Santiago de Compostela et il faut se contenter de ce que l’on trouve car les pèlerins arrivent en grand nombre chaque jour. Le prix est fixé suivant le nombre de personnes soit 18 euros. Pour nous trois il nous en coutera donc 54 euros. Bonne solution, logement correct et suffisant pour terminer le chemin surtout que l’on peut garer les vélos à l’intérieur au rez de chaussée. Mais ne pas oublier la clef car la porte se referme automatiquement toute seule sans possibilité de l’ouvrir de l’extérieur.

Retourner au contenu | Retourner au menu