Aller au contenu

Menu principal :

Mes Six Chemins de Compostelle > Le Puy-Santiago-Fisterra en 2009 > Le trajet > Le Camino Frances - Côté Espagnol

HONTANAS - SAHAGUN

------------------


Jeudi 18 Juin

Départ du gîte vers 7 heures 30 après un bon petit déjeuner. La journée s'annonce sans trop de difficultés aussi nous prévoyons de faire une longue étape de plus de 85 km. Nous sommes dans la Meseta, endroit particulièrement craint par les pèlerins pour la difficulté de passage. Sur un bout de route goudronnée nous rencontrons les ruines de San Anton  (XII siècle) autrefois monastère de l'ordre de Saint Antoine. La montée se fait assez raide pour atteindre l' Alto de Mostelares qui culmine à 911 mètres. Au sommet se dégage une belle vue sur le village de Castrojeriz et son château. Dans le lointain se profile quelques chaines de montagnes. Et toujours l a Meseta qui n'en finit pas, sans arbre, sans possibilité de ravitaillement en eau et très éprouvante à traverser sous la chaleur. Perdue au milieu des champs nous rencontrons, isolée, la chapelle de San Nicolas (XXIIIe siècle) qui sert aujourd'hui de gîte (assez) sommaire. Nous rentrons dans la province de Palencia. Un large chemin nous mène à Boadilla del Calmino où nous trouvons le canal de Castilla. Avec ses 49 écluses et 150 mètres de dénivelé il transportait autrefois les céréales et sert maintenant aux agriculteurs pour irriguer leurs champs. L 'écluse de Fromista sert de passage sur l'autre rive pour atteindre cette ville. L'eau descend à cet endroit de 14 mètres. Le chemin se sépare ici du canal et comme celui ci suit parallèlement la route sur 15 km, nous choisissons de rester sur celle ci, plus confortable pour arriver à Carrion de los Condes. On suit la Via Aquitana qui s'étire toute en ligne droite. Les sols sont arides, pas d'arbres, seulement des champs de blé à perte de vue. La pauvreté de cette région se fait sentir dans tous les villages. Le chemin est caillouteux, monotone sous une chaleur étouffante. Nous ne rencontrerons aucune vie, aucun pèlerin, rien sur les 12 km qui nous mènerons à Calzadilla de la Cueza. Dans ce village, l'unique auberge nous permettra de nous restaurer et souffler un peu le temps d'une pause. Nous passons Terradillos de los Templarios qui comme son nom l'indique appartenait autrefois à l'ordre des templiers chargés de la sécurité du chemin. Peu après, nous quittons la province de Palencia et entrons dans celle de Léon. Nous nous réjouissons  de voir pour la première fois des bosquets et avançons sous un tout petit rythme car il fait de plus en plus chaud. L' ardent et fort soleil nous oblige à mettre et renouveler souvent  la protection solaire (pourtant avec un très haut indice) avant d'atteindre enfin le but de l'étape : Sahagun.

91 km parcourus et 5 heures 10 passées sur le vélo.

Retourner au contenu | Retourner au menu