Aller au contenu

Menu principal :

Mes Six Chemins de Compostelle > Le Puy-Santiago-Fisterra en 2009 > Le trajet > Le GR65 - Côté Français

Domaine du Sauvage - Nasbinals

----------------------


Mardi 2 juin

Les pèlerins commencent à partir du gite dès 6 heures du matin. Pour récupérer un peu de la veille, nous allons déjeuner vers les 8 heures près de la cheminée qui fonctionne toujours. Il est vrai qu'il ne fait pas très chaud. Nous sommes les derniers à quitter Le sauvage vers 9 heures sous un épais brouillard. Nous contournons le Domaine et prenons un joli sentier à travers bois où poussent les myrtilles et autres baies sauvages. Peu après nous atteignons le col de l'Hospitalet et l a fontaine St Roch puis la chapelle construite pour rappeler un ancien hospice de 1198. Le chemin est très vallonné mais praticable sans problèmes. Nous passons de petits villages dont les maisons sont pour la plupart en granit qui est la pierre de la région comme la croix d' Azuel qui nous indique un changement de direction. Traversée aussi de grands pâturages qui nous emmènent à Aumont-Aubrac. Montée assez dure vers les plateaux qui nécessite pied à terre et donc quelques poussettes. Des immenses rochers (bien sur tous en granit) parsèment ces Causses. Chaque parcelle de terrain est entourée de petits murs en pierres. Le chemin étroit, passe entres eux. Nous rencontrons des troupeaux de vaches de la race Aubrac si caractéristiques avec leurs yeux fardés de noir et leurs immenses cornes. Puis le terrain en pente nous emmène vers Nasbinals que nous atteignons vers les 17h30. Nous retiendrons de cette journée, les paysages fabuleux de ces plateaux arides et presque complètement déserts. La solitude dans cette région est partout omni présente.

Cette étape qui devait être transitoire sans trop de difficultés nous a surpris par son dénivelé total (près de 1000 mètres) sur seulement 54 km.

Retourner au contenu | Retourner au menu