Aller au contenu

Menu principal :

Les canaux > Canal du Midi en 2010


Ce parcours fut un régal car il s’est déroulé sans pluie, sous le soleil et par un vent modéré (même s’il devenait parfois un peu fort). D’après les conversations que nous avons eues, en cas de vent violent, cela tourne à la galère. Il en est de même par temps humide et alors attention aux glissades qui peuvent être dangereuses car le canal n’est jamais très loin. En résumé, se renseigner avant de partir et bien prévoir une fenêtre météo. Une autre mise en garde : les racines qui barrent le chemin de halage et peuvent causer des chutes si l’on n’est pas vigilant.
A part cela, le canal nous a bluffés par le calme rencontré tout au long de son cours. C’est un vrai havre de paix et de repos.
Faire aussi attention aux prix pratiqués par les gites : il vaut mieux téléphoner avant de réserver. Certains prix nous ont fait faire demi-tour de quelques kilomètres pour trouver un hébergement adéquat et raisonnable. Ne pas hésiter à sortir (même de peu) du canal.
Prévoir au moins une durée de trois jours sinon on passe à côté de certaines choses à voir et on n’a pas le temps de s’arrêter.
Le guide Le Canal du Midi par Philippe Calas a été un précieux outil. On ne peut que le recommander.

Amis vététistes,  je vous souhaite de trouver autant de bonheur que nous en avons trouvé tout au long de ce trajet.

Bon voyage .........

Retourner au contenu | Retourner au menu