Aller au contenu

Menu principal :

Mes Six Chemins de Compostelle > Lisbonne-Santiago en 2016 > Le Trajet > Espagne

Barcelos – Thui
----------

Vendredi 27 Mai 2016

Nous partons après le petit déjeuner. Apres consultation des guides, nous décidons de prendre le chemin jusqu’à Ponte de Lima ensuite il faudra récupérer la route car le chemin est qualifié de « chemin de chèvres » extrêmement difficile surtout pour les vélos. Jusqu’à Ponte de Lima rien ne change, montées puis descentes toujours très raides sur un sol pavé. Apres avoir passé le pont historique, on fait un point sur la situation. On doit absolument prendre la bonne route si on veut éviter le pire et la galère. Effectivement déjà 300 mètres après la sortie de la ville, on attaque la montée. Elle va durer 10 kilomètres et que on passera par le point le plus haut en altitude de tout le chemin. En fait, cette montée n’est pas très dure mais continue et ressemble beaucoup à celle du col du Somport passée deux ans auparavant. Vers le milieu elle s’adoucit et il semble que l’on a fait le plus dur mais rien de cela elle repart de plus belle jusqu’au sommet où l’on traverse un énorme pont avec l’autoroute en dessous. Maintenant c’est la descente et il faut se couvrir car la sueur a trempé nos vêtements. Juste avant Rubiaes un bar est ouvert et nous permettra de reprendre quelques forces en avalant un sandwich. Il reste encore 20 kilomètres jusqu’à la frontière espagnole. Par une route facile nous traversons Valença qui est la dernière ville portugaise. Le pont frontière est vite atteint et nous permet de faire quelques photos souvenirs. De l’autre côté, c’est la ville espagnole de Thui, nous avons quitté le Portugal voila l’Espagne qui restera avec nous jusqu’à l’arrivée. On repère un hôtel en fin de ville mais en fait il se situe à plus de 5 kilomètres, en banlieue.  C’est un hôtel luxueux normalement on chercherait autre chose mais il faudrait retourner en arrière et nous n’en n’avons pas très envie la fatigue se faisant sentir. De toute façon on sait très bien que la vie est plus chère en Espagne, il va falloir s’y habituer les bonnes choses ayant toujours une fin.

Distance parcourue 76,30 km – 5h24 de pédalage – vitesse moyenne 14,13 km/h – vitesse maxi 46,05 km/h – Calories dépensées 2252 – dénivelé positif 984 mètres -  dénivelé négatif 959 mètres


Retourner au contenu | Retourner au menu