Aller au contenu

Menu principal :

Randonnées pedestres > Le chemin du Cid > Le Trajet
Vendredi 10 Décembre
Banyeres de Mariola  - Villena
Après avoir pris le petit déjeuner à la cafeteria en dessous de l’hôtel, nous démarrons vers les 9 heures. Cette étape sera longue, plus de 27 km et il y aura encore une part de montagne. Dés la sortie de Banyeres de Marioa, nous suivons un petit sentier qui suit un ruisseau puis tout d'un coup une très, très forte montée dans un chemin pierreux probablement il n'est emprunté que par des adeptes du moto cross si l'on en croit les traces sur le sol. Le sommet péniblement atteint, on longe alors un plateau qui nous conduit tout droit vers une descente aussi raide que la montée précédente. On avait quitté le chemin officiel pour ce raccourci mais en fait on aurait du suivre sagement le sentier normal et on aurait évité de perdre des forces pour la suite. Une expérience de plus. Nous traversons maintenant une vaste étendue désertique  où seuls les pins et le romarin poussent sur les bords du sentier. De temps en temps, on croise une sorte d'hacienda fermée, désertée. Je me demande bien ce que peuvent faire des personnes dans ce désert. Bizarrement, le chemin fait des contours inutiles, il suffirait d'aller tout droit pour gagner de la distance. On croisera un garde forestier en voiture et un peu plus loin une autre voiture. Nous entrons alors dans une espèce de fôret de pins appelée la Cova Negre. C'est dans celle ci que nous passerons le point le plus haut du trajet : 916 mètres. Deux kilomètres avant Biar, le chemin devient goudronné et on peut apperçevoir dans le font son château. Arrivés à Biar nous décidons que l'on quitterait le chemin officiel pour la route ce qui nous fera gagner 2/3 kilomètres mais en contre partie on va devoir suivre une longue ligne droite de 7 kilomètres. Françoise à décidé qu'elle ferait du stop pour éviter cette partie fastidieuse. Donc, dés la fin de la ville, elle à la chance de trouver une voiture et nous partons les 3 restants affronter cette ligne droite très, très longue, monotone et assez dangereuse. On n'en voit pas le bout. En fait, il nous faudra plus de 1heure30 pour arriver à la fin malgré une allure soutenue. Nous arrivons enfin au panneau de la ville Villena.. Nous serpentons à travers des ruelles étroites, magnifiques, typiques et retrouvons Françoise devant la porte de l’hôtel.
Trajet : 28 km, temps avec pause : 6h50, dénivelé : ascendant 444 mètres descendant 619 mètres.
Retourner au contenu | Retourner au menu