Aller au contenu

Menu principal :

Mes Six Chemins de Compostelle > Arles-Santiago-Fisterra en 2014 > Le trajet > Via Tolosana : Arles - Col du Somport

Arles – Vendargues
---------------------

Lundi 26 Mai 2014

C’est le grand jour du départ. Je devais prendre le train depuis Alès avec changement à Nîmes pour retrouver mes compagnons en Arles mais une grève des trains chamboule au dernier moment mon mode transport. Ma femme qui devait se rendre à un rendez vous va devoir m’emmener jusqu’en Arles. Le vélo chargé dans la voiture et après un petit voyage nous arrivons devant l’office du tourisme où nous avons rendez vous. Vers 9 heures nous nous retrouvons tous les trois et rentrons dans l’office pour faire apposer le premier tampon de la crédential. Aussitôt ceci fait, un petit au revoir à nos proches et nous partons vers le pont de Trinquetaille que nous devons traverser. La traversée d’Arles est effectuée sans trop de problèmes. Dès la sortie de la ville, nous nous retrouvons immédiatement en pleine Camargue avec ses manades de taureaux. La première petite ville atteinte sera Saint Gilles et nous pensions nous rendre à la basilique qui est parait-il très belle. Malheureusement des travaux nous font dévier, les rues sont coupées et il semble qu'il sera trop compliqué pour s’y rendre. Aussi nous oublions cette visite pour reprendre notre chemin. Nous suivons alors le canal du Bas Rhône qui doit nous emmener jusqu’à Vauvert. Les panneaux indicateurs ne sont pas légions et naturellement on se trompe de chemin si bien que l’on se retrouve en plein milieu des vignes sur un chemin caillouteux au possible. Arrivé à Vauvert vers 12h30 et de suite on cherche de quoi se restaurer. Les habitants nous informent que le lundi, tous les magasins sont fermés. Heureusement sur la place du marché un boulanger est ouvert et nous permet d’acheter un petit casse croute qui sera le bienvenu. Le temps de l'avaler et de parler avec un ou deux autochtones sur notre trajet jusqu’à Compostelle et nous repartons. Le manque de panneaux se fait toujours sentir et une fois de plus nous nous trompons de chemin. Et pour enfoncer un peu plus le clou, la pluie fait son apparition. C’est sous une petite bruine que nous atteignons Gallargues-Le-Montueux. Par précaution nous demandons à la police municipale notre chemin. Les agents nous en indiquent un qui fait une boucle et se termine sur une nationale très fréquentée. Ils n’ont sûrement pas bien compris que l’on veut rester sur le chemin des pèlerins… Il est vrai que pour le moment nous n’avons pas rencontré grand monde. Mais la voie d’Arles devrait quand même être connue…..du moins il me semble. Retour en arrière et nous arrivons enfin à Villetelle. Nous croyons en avoir terminé avec les galères mais des travaux en bord de l’autoroute nous dévient du chemin initial et nous nous retrouvons encore sur une route dangereuse à cause du fort trafic. Heureusement la pluie s’est arrêtée de tomber. Nous nous retrouvons dans Castries mais nous voulions arriver jusqu’à Vendargues où nous avons repéré un petit hôtel routier. En pleine ville et avec un fort trafic, ce n’est pas l’idéal pur rouler avec des vélos chargés. Enfin vers les 17 heures, nous apercevons cet hôtel-restaurant. Cette première journée à été quelque peu mouvementée et parfois imprévisible. Mais il reste tant de kilomètres encore à faire qui pourraient nous réserver bien d’autres surprises. C’est ça l’aventure, il faut faire avec….

Distance parcourue 98 km pour 5h42 de pédalage.


Retourner au contenu | Retourner au menu