Aller au contenu

Menu principal :

Mes Cinq Chemins de Compostelle > Madrid-Santiago en 2017 > Le Trajet > Le chemin de Madrid
VILLALON DE CAMPOS – PUENTE VILLARENTE

-----------------

29/05/2017

Nous partons vers les 8 heures après avoir remerciés les 3 hospitaliers, dit au revoir aux 2 pèlerines Danoises et au pèlerin Canadien. C'est étonnant, on ne voit personne sur le chemin mais le soir aux auberges, il y a toujours 2 ou 3 personnes. Comme tous ces derniers jours, le chemin n'est qu’une suite de montées et descentes à travers des champs de blé, rien d'autre. Les pistes sont remplies de cailloux. Il ne fait pas beau même frais juste 14 petits degrés. Passé Melgar et sur les conseils d'un autochtone nous garderons la route jusqu’à Sahagun où nous rejoindrons le Camino Frances. Nous atteignons cette ville vers les 11 heures et subitement il se met à pleuvoir. Nous devons bâcher les sacs à dos et nous couvrir. Nous arrivons donc sur le Camino Frances sous la pluie. Il y a du monde, beaucoup de monde. Depuis Madrid (soit environ 500 km) nous n’avons rencontré que 3 pèlerins sur le chemin, ici en moins de 30 secondes il y en a au moins 40. Fini la tranquillité il va falloir gérer cette nouvelle donne. Apres le désert….la fourmilière. Nous partons vers Bercianos sans passer par Calzadilla  De Los Hermanillos comme les autres fois. C’est bien mieux car le chemin emprunte la route qui n’est utilisée par aucune voiture l’autoroute est  maintenant en service. Un semblant de chemin en terre jouxte la route pour les piétons. Nous cassons la croute d’un sandwich avec une tranche de jambon cru (d’ailleurs excellent) dans le village d’El Burgo. Nous y rencontrons des français. La dame appréhende la montée du Cebeiro car elle à des problèmes d'ampoules aux pieds et souffre pas mal. Apres Religos voila  Mansilla de las Mulas. Nous faisons un point et décidons d'aller jusqu'à Puente Villarente car cette ville n'est pas un terminal d'étape pour les piétons et nous y trouverons certainement un logement. A l'entrée de la ville, un orage nous surprend et nous oblige à nous abriter sous un porche. Nous demandons quand même ou se trouve l'auberge que nous avons repérée sur le miam-miam-dodo. Il nous faut revenir sur nos pas de quelques centaines de mètres sous la pluie. Puis, l’eau du ciel s’arrête de tomber et maintenant il fait chaud. L'auberge est à l'entrée de la ville et nous sommes bien accueillis. L’hospitalier nous octroie une chambre de 4 lits. Parfait pour passer une bonne nuit.

Total km : 78 -  Heures passées sur le vélo : 4h52 - Dénivelé positif : 267 mètres

Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Pages vues
Nombre de visites
Retourner au contenu | Retourner au menu