Aller au contenu

Menu principal :

Mes Cinq Chemins de Compostelle > Le Puy-Santiago-Fisterra en 2009 > Le trajet > Le Camino Frances - Côté Espagnol

SAINT JEAN PIED DE PORT - LARRASOANA

----------------------------


Samedi 13 Juin

Nous parton du gite vers les 7 heures. Apres avoir traversé le pont de Saint Jean Pied de Port, nous empruntons la route dite de Napoléon. Immediatement, la route est très raide, elle le restera jusqu'à la table d'orientation de Honto distante d'environ 8 kilomètres. On savait qu'après cette ferme cela irait mieux mais qu'il resterait encore plus de 13 km à monter avant d'atteindre le sommet. Il y a beaucoup de goudron, parfois un sentier. On monte toujours, dans les champs nous rencontrons des troupeaux de moutons de la race Manech à poil long et adaptée au climat de cette région. Tous les animaux se déplacent en liberté et ont priorité absolue car cette zone est dite "pastorale". Nous passons la dernière ferme à Orisson et peu après nous apercevons dans un virage l a vierge de Biakorri sur une formation rocheuse. C'est le moment de faire la pause car quelques pèlerins se sont aussi arrêtés ici pour souffler un peu. Apres le pic d'Urdanasburu, nous contournons celui de Leizar Atheka pour arriver à la Fontaine de Roland au col Bentarte. Apres s'être désaltéré, quelques centaines de mètres plus loin, nous passons l a frontière espagnole et rentrons dans la province de Navarre. Nous quittons donc le GR65 français pour suivre maintenant le Camino Francés qui nous mènera jusqu'à Saint Jacques de Compostelle. L'aspect du chemin change radicalement, nous trouvons quelques arbres et un terrain moins pentu. Cette raide montée se termine au col de Lepoeder. Les guides nous préviennent que la suite jusqu'à Roncevaux est assez difficile par le chemin et qu'il vaut mieux prendre la descente partiellement goudronnée. Pierre décide quand même de prendre la première solution, j'opte pour la deuxième surtout que je veux passer par   le Puerto de Ibaneta lieu ou Roland sonna du cor pour appeler Charlemagne. Arrivé à Roncevaux, je me dirige de suite vers l' abbaye où nous nous sommes donnés rendez vous avec Pierre. Il arrive peu après moi et m'informe que le chemin est vraiment faisable. On devra se méfier à l'avenir des conseils des guides. Un peu plus bas, l e cloître abrite de nombreux nobles et princes ici enterrés. Sur le côté, l a chapelle du Saint Esprit est édifiée sur le granit où Roland à détruit son épée avant de mourir. Ses ossements ainsi que ceux de ses compagnons d'armes y sont parait-il enterrés. Apres avoir mangé nous repartons par un gentil petit chemin ombragé. Nous rentrons à Zubiri par le pont médiéval qui guérissait de la rage si on le traversait et enfin arrivons à Larasoana, petit village qui ne dispose que d'un bistrot faisant office aussi de restaurant. Nous trouvons un gite chez l'habitant mais comme il ne fait pas le petit déjeuner, on devra le prendre demain matin vers Pampelune.

55 Km parcourus et 6 heures passées sur le vélo. Probablement plus de 2000 mètres de dénivelé.

Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Pages vues
Nombre de visites
Retourner au contenu | Retourner au menu