Aller au contenu

Menu principal :

Mes Cinq Chemins de Compostelle > Madrid-Santiago en 2017 > Le Trajet > Le chemin de Madrid
SIMANCAS – VILLALON DE CAMPOS

---------------

28/05/2017

Nous partons à 7 heures pour éviter la chaleur. La patronne s'est levée spécialement  pour nous ouvrir la porte du local à vélos. Il fait frais, le ciel est nuageux chargé de gros nuages. Après une ou deux grosses montées  à 12 et 13 %, nous empruntons de larges pistes caillouteuses qui serpentent dans la plaine. De temps en temps, aux croisements de chemins, se dressent des sculptures en acier, toutes différentes. Parfois c'est un pèlerin cycliste, parfois un randonneur,  toutes très bien construites. Passage par le petit village de Cigunuela ou nous pensions trouver des cigognes comme son nom pouvait le laisser croire mais il n'y en a pas. Les pistes sont ou sableuses ou caillouteuses. Ce doit être une région assez pauvre car on ne voit rien ni personne. Seulement du blé et quelques animaux ou parfois un élevage de cochons noirs qui doivent donner le jambon "patta negra" assez renommé. Et toujours cette piste qui semble infinie et s'allonge dans la campagne jusqu'à Wamba. Depuis le matin nous n'avons pas encore trouvé de bar pour déjeuner. Le dimanche, en Espagne,  les rares magasins ouverts ne le seront  pas avant au moins 10 heures. Aussi quand l'un deux semble sortir de son sommeil à Pinaflor on s'y engouffre immédiatement. Bien sur il ne faut pas s’attendre à trouver un petit déjeuner complet mais il y a du café avec une espèce de brioche indigeste mais c'est mieux que rien. Un coup d’œil sur le guide nous indique des pistes particulièrement sableuses aussi nous gardons la route jusqu'à Castromonte. Une petite photo de l'église puis on se dirige vers Valverde De Campos ou l'on compte faire une pause. Dans ce village, le bar est communal. Toute la population vient y boire un verre et discuter. Bonne initiative qui devrait être copiée et reproduite de partout. L'hôtesse nous propose deux ou trois tapas, un coca et c'est reparti. Nous traverserons Medina De Rioseco puis Berrueces. Le chemin n'est qu'une suite de raidillons suivis de descentes et tout recommence. Rien à l'horizon que du blé et le chemin au milieu, cela ressemble beaucoup à la messeta. A Cuenca, nous décidons d'aller jusqu'à Villalon De Campos car il n'est que 14 heures et les auberges de pèlerins n'ouvrent généralement pas avant. Nous suivons toujours cette piste qui s'étend à perte de vue et nous trouvons le village dans un creux de la plaine. L'auberge est ouverte et nous y prenons place pour la nuit.

Total km : 73 -  Heures passées sur le vélo : 5h03  - Dénivelé positif : 434 mètres
Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Pages vues
Nombre de visites
Retourner au contenu | Retourner au menu