Aller au contenu

Menu principal :

Mes Cinq Chemins de Compostelle > Lisbonne-Santiago en 2016 > Le Trajet > Portugal

Porto – Barcelos
----------

Jeudi 26 Mai 2016

Apres un petit déjeuner que l’on peut qualifier de minable et piège à touristes (voir les commentaires dans les gites), nous descendons pour visiter un peu Porto comme nous l’avions décidé la veille. Nous sommes le jeudi 25 Mai et c’est un jour férie. En effet c’est ce jour là que se font toutes les communions au Portugal. Aimé voulait acheter une bouteille de porto, il en sera pour ses frais car toutes les boutiques sont fermées. Nous voulions aussi visiter les halles qui sont un marché typique, grandiose mais elles ne sont pas ouvertes. Direction les quais du port ou l’on aperçoit le pont Louis I bien dégagé car il fait très beau. Puis tampon sur la credentiale à la cathédrale, passage dans les petites rues et retour à l’hôtel car il nous faut rendre la clef.  Malgré la rapidité de la visite, j’ai préféré Porto à Lisbonne bien que plus petite et moins touristique. Nous galérons un peu pour trouver la sortie de la ville et dans la banlieue, un supermarché ouvert permet enfin à Aimé d’acheter sa bouteille de porto. Passé Maia, on se dirige vers Vilar do Pinheiro. Toujours de petits villages tout le long du chemin mais les montées sont raides, dures à franchir. Les pavés ne nous ont pas quittés et mettent à mal les cervicales. A Rates nous avons la surprise de voir un immense parterre de fleurs naturelles. Il fait le tour du village et va d’églises en églises. Ce doit être l’attraction de ce jour férie car il y a beaucoup de monde et on éprouve pas mal de difficultés pour sortir et reprendre notre route. Quelques chemins de terre (pavés encore) nous mèneront à Barcelinhos où nous passons le pont pour se retrouver à Barcelos. La ville est en fête et l’on chante du fado sur les places. Apres 45 minutes de recherche infructueuse de logements, nous retournons à Barcelinhos où nous avions vu en passant des possibilités  de logement. Bonne initiative car on trouve rapidement un petit hôtel qui possède une chambre avec trois lits. Nous ne cherchons pas plus loin et prenons immédiatement. Le soir nous avons mangé à la cantinho do peregrino juste avant le pont tenue par un patron très sympathique et convivial.  Dans cette cantine quelques bouteilles de porto d’une certaine marque étaient présentées dans une vitrine. Aimé qui cherchait exactement celle ci, la remarque et aussitôt le patron s’est vu presque obligé de la lui offrir. L’amabilité portugaise continue…….

Distance parcourue 54,05 km – 4h06 de pédalage – vitesse moyenne 13,15 km/h – vitesse maxi 43,97 km/h – Calories dépensées 1559 – dénivelé positif 723 mètres -  dénivelé négatif 757 mètres

Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Pages vues
Nombre de visites
Retourner au contenu | Retourner au menu