Aller au contenu

Menu principal :

Eurovelo6 en 2012 > Les étapes - Commentaires et photos > France

La charité sur Loire – Decize
-------------------------


Samedi 21 avril 2012

Apres un très bon petit déjeuner pris à l’hôtel, nous partons vers 8h30. Il a plu toute la nuit mais subitement les gouttes ont cessées pendant le petit déjeuner. Le ciel est  bas, plombé et de gros nuages noirs défilent sur nos têtes. Le chemin suit les bords de Loire mais nous décidons que quand nous rencontrerons des sentiers en terre, on se dirigera alors  vers la route pour éviter la boue qui devient de plus en plus épaisse. Bonne idée sauf que le fait de s’éloigner des bords de Loire implique qu’il n’y a plus de panneaux et cela nous occasionne à maintes reprises des erreurs de route. Nous évitons de traverser la ville de Nevers car les grandes villes sont toujours synonymes de trafic et préférons traverser la Loire sur le pont canal à Cuffy. Un pont canal est un pont où au lieu d’avoir une route ou un passage sur le haut, c’est un canal qui passe dessus. Ici, en dessous du pont coule l’Allier, fleuve de grande taille. Nous prenons la direction de Magny-Cours qui est  célèbre pour son circuit automobile. Des bolides sont à l’entrainement et font un bruit assourdissant. Dès la sortie de ce village, arrêt pour la pause du midi. On entend encore au loin, les voitures qui tournent sur la piste. Les pilotes n’ont pas du prendre le temps de déjeuner. Nous espérions reprendre le vrai chemin des bords de Loire mais une fois de plus on se perd et il faut faire un petit détour pour retrouver le chemin. La pluie tombe assez régulièrement presque chaque demi-heure. Elle ne dure que 5 minutes mais nous oblige à chaque fois d’enfiler nos vêtements de pluie. Le paysage est triste, encore plus  monotone que ces derniers jours surtout sous ce mauvais temps. Pour nous égayer un peu, au détour d’un virage, on aperçoit la tête d’un âne qui dépasse du muret. Il nous salue par un petit cri. Peut être voulait-il nous souhaiter la bienvenue ?  Notre objectif est d’atteindre Decize ou nous espérons pouvoir dormir cette nuit. Quinze kilomètres avant cette ville, un orage fort, très froid, subitement s’abat sur nous. Aussi violent que rapide, il ne nous à pas laissé le temps d’enfiler nos protections. Nous arrivons à Decize, trempés, compétemment gelés et on se dirige vers l’office du tourisme qui malheureusement est fermé. Une personne nous indique un camping qui devrait louer des bungalows mais il est aussi fermé. La recherche d’un gite se fait sous la pluie et nous en trouvons enfin un sur les bords de Loire. Transis, mouillés jusqu’aux os, on ne va pas faire les difficiles et l’on se contera de cela malgré la vétusté de l’établissement. Il y a une douche et c’est le principal. L’hôtel ne faisant pas à manger, il faudra sortir en ville pour manger un peu plus tard.

Total de la journée : 91,2 km, moyenne 17,2 km/h pour 4h58 de pédalage.

Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Pages vues
Nombre de visites
Retourner au contenu | Retourner au menu