Aller au contenu

Menu principal :

Mes Cinq Chemins de Compostelle > Irun-Santiago en 2015 > Conclusions

Conclusions
---------

Pour être franc et honnête, je dois dire que je n’ai pas ressenti les mêmes sensations positives que lors de mes deux premiers chemins. Est-ce par lassitude (déjà trois chemins différents accomplis) ou que le chemin a été éprouvant, bien plus dur physiquement ou la météo assez défavorable ou ……. je ne sais pas mais sans être déçu, ce n'est pas l'euphorie des autres trajets.
Il est vrai que faire le chemin à vélo ne doit pas être la même chose que de le faire à pieds même si la fatigue est omniprésente probablement plus qu'à pied. J’en suis bien conscient.
Je ne recommanderai pas cet itinéraire (chemin du Nord) à un pèlerin débutant faisant pour la première fois le trajet vers Saint Jacques de Compostelle. Il risquerait de ne pas comprendre l’essence même du chemin. A mon sens et même si le Camino Frances est une vraie fourmilière où le business est le business, il vaut mieux (pour une première fois)  l’emprunter. Un des grands avantages du chemin du Nord est qu’il y a peu de monde mais en conséquence, les rencontres sont plus échelonnées moins nombreuses et fréquentes. Par contre pour un pèlerin qui recherche la solitude et n’a pas peur du dénivelé, c’est le top, l’idéal
.

Ultreia.

Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Pages vues
Nombre de visites
Retourner au contenu | Retourner au menu