Aller au contenu

Menu principal :

Mes Cinq Chemins de Compostelle > Arles-Santiago-Fisterra en 2014 > Le trajet > Via Tolosana : Arles - Col du Somport

Castres –Port Lauragais
----------------

Vendredi 30 Mai 2014

Nous partons de Castres vers 8 heures 30 après avoir dit au revoir au patron (au style un peu spécial) omniprésent mais super sympathique. On gardera un bon souvenir de lui. Le temps est couvert mais on aperçoit des trouées de ciel bleu à travers les nuages. Le terrain est exactement comme hier c'est-à-dire un vrai « casse pattes » avec ses montées et ses descentes successives. Nous avons décidé de reprendre le GR malgré la pluie d’hier donc de délaisser complètement la route. Nous passons à Viviers Les Montagnes puis un peu avant Dourgnes laissons derrière nous l’abbaye d’En Calcat. Bizarreries du chemin, celui-ci nous fait grimper dans le village par une forte montée pour redescendre aussitôt sur la route. A quoi cela peut-il bien servir sinon à épuiser physiquement les pèlerins? Probablement un aspect financier pour la commune……..et les commerçants. Après Sorèze, on arrive à Revel où nous devons acheter quelque nourriture. Au milieu de la ville trônent, majestueuses les Halles avec une charpente énorme en bois apparent. Comme elles abritent aussi l’office du tourisme, on en profite pour faire apposer un tampon de plus sur la crédentiale. Nous parlons un peu avec le directeur de l’office qui est un ancien pèlerin de Compostelle. Le repas pris, dés la sortie de Revel nous trouvons « la Rigole » qui est la rivière ou plutôt le gros ruisseau qui alimente le canal du midi. Les abords sont presque une autoroute à vélos et  cerise sur le gâteau, elle est bordée de platanes. On va la suivre sur 39 kilomètres et l’on pourra voir le long de son parcours, des écluses, des aqueducs spéciaux où l’eau s’écoule sur le dessus et en dessous passent les trains. Nous contournons le lac de Lenclas jusqu’au moulin de Naurouze qui est le partage des eaux vers le Canal du Midi. Ici, si l’eau part à gauche elle va vers la Méditerranée par Sète et le bassin de Thau et si elle part à droite elle se dirige vers l’Océan Atlantique via la Garonne. Petit détour pour voir l’obélisque (haute de 20 mètres) dédiée à Paul Riquet, le concepteur du Canal. Elle est malheureusement inaccessible car fermée par un portail. Dernière écluse dite de L’Océan puis enfin, c’est le Canal du Midi. Nous nous arrêterons là, ce soir à Port Avignonet Lauragais pour passer la nuit car l’hôtel bien que assez luxueux nous consent un bon rabais.

Distance parcourue 83 kilomètres pour 5 h15 de pédalage.

Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Pages vues
Nombre de visites
Retourner au contenu | Retourner au menu