Aller au contenu

Menu principal :

Mes Cinq Chemins de Compostelle > Arles-Santiago-Fisterra en 2014 > Le trajet > Chemin Aragones : Col du Somport - Puenta La Reina

Berdun – Punta La Reina
--------------------


Jeudi 5 Juin 2014

Nous partons plus tard car le petit déjeuner en Espagne n’est pas servi avant 8h30. Il fait frais et nous pédalons en direction de la retenue d’eau de Yesa. Notre but est d’arriver cet après midi à Punta la Reina distante de 100 kilomètres. Nous arrivons au début du lac et deux possibilités pour continuer : soit nous suivons le bord du lac où se trouve la route soit nous traversons pour prendre le chemin. Nous optons pour la première solution car nous avons peur qu’il soit un peu boueux. Après une quinzaine de kilomètres on entre dans la province de Navarre. Le paysage ressemble un peu à celui que l’on voit dans les films de Farwest en Amérique. Arrivés presque au bout du lac, soudain la route est barrée. Impossible de passer même à vélo car les piétons y sont aussi interdits. Coup d’œil sur la carte, il nous faudrait retourner sur plus de 20 km pour reprendre l’autre côté du lac. Mais on s’aperçoit qu’il y a un petit sentier qui mène à un monastère. Celui-ci se trouve tout en haut de la colline. Difficile mais nous essayons quand même. Le sentier est aussi fermé par une barrière, on passe outre mais il monte fortement. Il est impossible de rester sur les vélos. Tout se fait à pied et en poussant. Après 20 minutes d'une montée très rude, le monastère est enfin en vue perché tout là haut. Il est encore minuscule mais nous continuons. Encore une barrière et une heure de montée plus tard, on arrive enfin au monastère de Leyre. Depuis le bas, on le voyait presque minuscule mais il est immense. Il fait hôtel-restaurant et ce qui nous réconforte le plus, c'est qu'il y a des voitures sur le parking donc une route. Renseignements pris, on pourra arriver à Sanguesa où l’on retrouvera le chemin. Rapide descente effectuée à plus de 60 km/h. Les paysages ne sont pas très beaux, il semblerait que cette région soit un peu délaissée. Après quelques fortes grimpettes, nous voila à Monreal. Le compteur affiche un dénivelé depuis le matin de plus de 1200 mètres. Il est 13h30, l’heure normale pour se restaurer en Espagne. Direction l'unique épicerie mais les patrons font aussi restaurant. On va donc un peu déroger à la règle du casse croûte et s’offrir un repas ce midi car la montée du monastère nous a épuisés. La fatigue commence à se faire sentir aussi nous nous demandons si l’on ne devrait pas coucher ici et repartir demain mais il ne reste que 30 kilomètres pour arriver à Punta La Reina et on repart. L'hôtel est trouvé facilement car réservé auparavant. Une bonne douche et nous partons faire la visite de la ville et de son célèbre pont construit au XIe siècle pour faciliter le passage des pèlerins. C’est ici que tous les chemins se dirigeant vers Compostelle se rejoignent et forment un seul et unique « camino Frances » qui va jusqu’au bout. Il va donc y avoir plus de pèlerins maintenant sur le chemin car jusqu’à présent on n’en a pas rencontré beaucoup.

Distance parcourue 102 kilomètres pour 5h30 de pédalage.

Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Pages vues
Nombre de visites
Retourner au contenu | Retourner au menu