Aller au contenu

Menu principal :

Eurovelo6 en 2012 > Les étapes - Commentaires et photos > France

AVOINE – AMBOISE
-----------------


Mardi 17 avril 2012

Départ d'Avoine vers 8h30. Il fait très froid, les doigts sont gelés sur le guidon et n'arrivent pas à se réchauffer. Il doit faire autour de 3 ou 4°. Pour compenser cela, nous pédalons assez fort autour de 25 km/h en longeant les bords du Cher. Bientôt nous retrouvons la Loire après avoir suivi des petits chemins et traversés d'adorables petits villages. Les châteaux commencent à pointer le bout de leur nez. Vers 11 heures nous passons devant celui de Villandry très réputé pour ses jardins. Juste avant midi nous arrivons à Tours. La ville est en plein travaux et nous avons toutes les peines du monde pour atteindre le centre ville en suivant les déviations. Le centre-ville est très pittoresque avec ses maisons à colombages. Après une courte visite nous regagnons le chemin de sortie (très facile à trouver) et retrouvons la Loire et ses petits sentiers qui suivent son bord. Le vent s'est levé, les nuages deviennent menaçants. Nous traversons maintenant une zone viticole située sur un plateau et bientôt  surplombons la ville d'Amboise et son château. De fortes descentes nous emmènent au centre ville et à l'office du tourisme. Il n'est que 14h30 et décidons de continuer encore un peu malgré le temps qui devient de plus en plus inquiétant. Mauvaise décision car après seulement quelques kilomètres, la pluie se met à tomber. Nous cherchons donc à nous loger le plus rapidement possible mais les gites semblent fermés en cette saison et n'ouvriront probablement que dans quelques temps. Pas d'autre solution que de retourner sous une pluie glaciale vers Amboise. Nous arrivons à trouver un hôtel mais il se trouve sur les hauteurs et nous devons grimper de très fortes montées pour l'atteindre sous une pluie qui devient encore plus forte et froide. Enfin trouvé, on apprend qu'il ne fait pas restaurant et que le premier supermarché ou épicerie se trouve à 2 km de là. Je me dévoue pour aller faire les commissions à pieds sous cette pluie qui maintenant tombe à seaux. De retour dans la chambre, j'aperçois par la fenêtre à travers le brouillard, la vue magnifique du château et de la ville. Cela compense et efface toutes les dernières galères. Ce soir le repas sera froid car il n'y a rien pour faire chauffer les aliments. Pas grave, on en verra d'autres, ce n'est que le début du parcours. Notre moral est intact et c'est le plus important.

Total de la journée : 89,4 km moyenne 18,7 km/h pour 4h47 de pédalage.

Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Pages vues
Nombre de visites
Retourner au contenu | Retourner au menu