Aller au contenu

Menu principal :

Eurovelo6 en 2012 > Les gites et hotels

Avant de partir, nous avions acheté la carte des auberges de jeunesse. Cette carte permet à toute personne de séjourner dans ces auberges que l'on retrouve dans tous les pays mais surtout dans les grandes villes. Durant notre trajet, nous n'avons pas beaucoup cherché à l'utiliser. Celle-ci nous servira quand même deux fois à Nantes et surtout à Vienne. Pourtant c'est une aide précieuse (quand il y a de la place) et une bonne solution pour l'hébergement à moindre coût dans les agglomérations importantes.
Quand les prix sont mentionnés, ce sont ceux d'Avril-Mai 2012 pour un hébergement comprenant 2 lits séparés. La plupart ont été trouvés aux offices du tourisme qui souvent avaient tendance à nous orienter vers "leurs fournisseurs".  Copinage ou reversement d'une commission? Dans ce cas là, il faut insister beaucoup pour avoir l'hôtel désiré.

FRANCE

Auberge de jeunesse de Nantes : petite chambre à 4  lits superposés. Petit déjeuner classique pris dans une salle commune. Propre, accueil agréable rien à dire pour cette prestation qui peut ne pas convenir à certaines personnes.
Angers : Hôtel Marguerite d'Anjou. Chambre simple, propre, pas de problème C'est pas le luxe mais rien à redire.56 € + petit déjeuner copieux à 6,50 €.
Avoine : Hôtel les Roches. Patronne très accueillante, sympathique, serviable  qui se met à votre disposition pour vous rendre service. Bon repas du soir, cuisine familiale mais déjeuner un peu juste et léger. Dommage sinon c'était parfait.
Amboise : Hôtel Etap. Hôtel de dépannage avec toute petite chambre et lits superposés mais vue magnifique sur Amboise et sa région. Lors de notre passage, l'ascenseur était en panne et monter tout le barda au 3ème étage n'est pas chose facile. La wifi ne marchait pas car en dérangement. Par contre, petit déjeuner copieux et complet,  genre buffet.

Beaugency sur Loire : Hôtel le relais des Templiers. Petit hôtel  correct pour 62€ mais exagération pour le prix du petit déjeuner (8€) que nous ne prendrons pas ici pour cette cause.
Gien : hôtel Anne de Beaujeu. Petit hôtel confortable à 56€. Personnel accueillant mais ce doit être la région qui le veut, le petit déjeuner à 7€ nous oblige à le refuser car un peu trop onéreux à notre goût. Repas du soir à l'auberge des Gourmets. Bon repas, recherche dans les plats pour 15€. Restaurant à conseiller fortement.
La charité sur Loire : Hôtel Les mille et une feuilles. Mignon petit hôtel. Suite composée de deux chambres. Propre, rien à redire, on a  pris la demi-pension et n'avons pas eu à le regretter. Excellent repas du soir au resto de l'hôtel. Du haut de gamme. A recommander fortement et chaleureusement. Très bon petit déjeuner avec croissants, fruits et fromage blanc.
Decize : Hôtel le Bel Air. Tout petit hôtel sans charme mais à 34€, on ne peut espérer plus. Petit déjeuner à 5€ copieux avec croissants confiture beurre pain. Le soir repas au restaurant Le Grill, très correct (17,50€) avec la  cheminée qui laisse échapper une bonne odeur de bois.
Génelard : Hôtel du Commerce. Joli petit hôtel bien décoré style ancien pour 58€. Patronne tres accueillante, rien à redire. Par contre le repas du soir pris ici : escalope frites dessert sans entrée est bien cher à 18€. Il en va de même pout le petit déjeuner  (6,50€) léger et sans jus de fruit.
Verdun sur Doubs : appartement de particulier Monsieur Combet. Maison complète de caractère, très typique avec deux chambres à l'étage classée 4 épis. On peut utiliser l'électro ménager à notre guise. Seul hic, le chauffe eau n'a pas été mis en marche car ce n'est pas encore la saison et il n'y a pas d'eau chaude. Il faudra attendre demain matin pour se doucher. Accueil chaleureux par le propriétaire qui habite en ville. Ce logement est même classé 4 étoiles par l'office du tourisme de Bourgogne. Prix 55€. A recommander vivement.
Besançon : Hôtel du Nord. Joli petit hôtel, belle et vaste chambre pour 60€.  On prendra le petit déjeuner le lendemain en ville car à 7,50€ c'est bien trop cher. A noter que 2€ nous ont été réclamés pour le garage des vélos. C'est la première fois que cela arrive et la seule sur tout le parcours.
Sochaux : Hôtel Formule1. Comme pour tous les hôtels de cette catégorie, c'est une toute petite chambre avec 2 lits superposés. Douche et WC sur le palier. Mais à 32€, que demander de plus?  Petit déjeuner normal, classique à 3,95€.
Saint Louis : Hôtel Formule1. Idem qu'à Sochaux en un peu moins propre. Mêmes prix. Rien de spécial à dire.

SUISSE

En Suisse tout est énormément cher. Pour se loger, il est préférable de passer de l'autre côté du Rhin en Allemagne ou les prix sont sensiblement ceux de la France beaucoup plus abordables pour de simples cyclistes.

Eglisau : hôtel Rheinfels. Hôtel quelconque sans même du gel douche savon ou shampoing. A 120 franc suisse soit 100 euros (petit déjeuner compris quand même), il vaut mieux passer un pont qui sépare la Suisse de L'Allemagne où les prix sont plus raisonnables.  Le repas pris au restaurant de l'hôtel s'est avéré aussi sans grand intérêt. Une assiette de spaghettis à la Bolognaise sans entrée ni dessert nous a été facturée l'équivalent de 18€. Heureusement que l'Eurovelo6 ne fait qu'une brève incursion dans ce pays…….

ALLEMAGNE

A partir d'ici le petit déjeuner sera toujours compris dans le prix de la chambre contrairement à la France où il est presque toujours facturé en plus. Et cerise sur le gâteau, ces breakfasts  sont pratiquement des vrais repas complets parfois même avec des aliments chauds.

Radolfzell : hôtel Seerose. Chambre immense, très bien agencée. Un canapé  pour se reposer et se détendre, siège dans la pièce. Petit balcon qui donne sur de la verdure. Le prix change par rapport à la Suisse : 65€ petit déjeuner compris. A notre grand étonnement, ce petit déjeuner est gargantuesque genre breakfast : charcuterie, omelette, divers fromages, yaourt, beurre, confiture, 5 sortes de pain, autant de jus de fruit, gâteaux……et j'en passe. Tout pour bien commencer la journée.
Hausen : auberge Steinhaus. Petite chambre mais avec salle de bains séparée. Pour la première fois, il y a une baignoire au lieu de la douche. Prix : 58€. Repas du soir dans cette auberge : steak avec pommes de terre 12,90€. Rien à redire. Petit déjeuner compris dans le prix genre breakfast  très copieux comme d'habitude en Allemagne.
Ehingen : Auberge Sonne. Chambre correcte avec salle de bains séparée pour 55€. Breakfast encore plus copieux que les jours précédents. On a eu droit à un œuf mollet chaud, d'innombrables charcuteries, diverses sortes de fromages …….
Höchstadt : pension Maïer. La patronne, une grecque exilée depuis 1960 est très sympathique Accueil chaleureux, familial. Elle nous fera gouter ses liqueurs qu'elle fait elle-même. Nous nous déciderons modestement pour celle à base de fleurs de roses. Petite chambre avec 3 lits pour 50€. Petit déjeuner avec ses propres confitures. Excellent souvenir. A recommander.
Vohburg :  gasthof (auberge) Sottnger Brau. Belle chambre, très grande sale de bains pour 65€. Petit bémol, l'internet qui ne marche que par à-coups sera facturé 2€. Le breakfast est complet avec tout ce qu'il faut pour se mettre en condition de pédalage.
Wörth : gasthof Geier. Petite chambre simple mais propre, très correcte pour 44€. Repas du soir pris dans cette auberge. On voulait gouter à la réputation des saucisses Allemande mais il ne nous a été servi qu'un plat de charcuterie froide. Ce n'est pas ce que l'on espérait comme repas local. Le breakfast  n'est pas bien copieux, sans jus de fruit. Première déception en Allemagne.
Passau : pension Röboner. Très belle et immense chambre donnant sur le Danube. De la fenêtre, on a une vue magnifique avec un monastère dans le haut de la ville. Vraiment ultra correct pour 60€. Un bon repas du soir sera pris au restaurant Blauer Bork  pour 12€. Rien à redire. Breakfast à la pension complet et bon.

AUTRICHE

En Autriche les logements et repas sont légèrement plus chers qu'en l'Allemagne. Même style, mêmes prix sauf à Vienne ou bizarrement,  les viennoiseries locales sont hors de prix.

Aschach : Gasthof Sonne. Au bord du Danube. Chambre immense avec un grand bureau, canapé plusieurs chaises. Grande salle de bains. Prix 63€. Ici aussi le petit déjeuner est compris.
Ybbs : gasthaus Friedemann. Petite chambre correcte sans plus. WC séparés. En Autriche, pour 60€, il ne faut pas en demander plus. Breakfast complet.
Tuln : gasthaus Alberchtstube. L'office du tourisme nous avait indiqué un prix de 72€, réservé par téléphone et à l'arrivée la réception nous en demande 76. La négociation ne semble pas de mise. Comme nous sommes fatigués on prend quand même. Grande chambre  très propre et bien entretenue avec en plus un canapé. Grande salle de bains. On paye le standing. Breakfast habituel sans plus.
Vienne : auberge de jeunesse. Comme toutes les auberges de jeunesse, c'est une toute petite chambre avec lits superposés mais douche et WC à l'intérieur. 44€ avec le petit déjeuner correct sans beaucoup de choix qui sera pris dans une salle commune assez bruyante et animée. Le soir repas dans un tout petit restaurant chinois à la porte de l'auberge. Plat simple sans recherche mais pour 5€ seulement.

SLOVAQUIE

Il est courant dans ce pays de louer un appartement plutôt que de prendre un hôtel. Bonne solution qui permet de faire sa cuisine personnelle et de profiter d'un confort plus grand. Prix plus faibles qu'en Autriche.

Bratislava : appartement Zahradnicka 4 de Monsieur Milan Tuma. Le propriétaire n'habite pas les lieux car c'est un appartement destiné à la seule location. Il est complet avec cuisine et WC séparés. Bizarrement, la douche se trouve dans la cuisine sans aucune porte pour la fermer. Les lits sont dans le salon qui comprend aussi un bureau. Pour 40€, rien à redire. Il faut acheter ses victuailles car le petit déjeuner n'est pas compris.

HONGRIE

Ici tout devient bien moins cher. La nourriture est très bon marché. A titre d'exemple dans un super marché, l'achat de provisions pour manger le soir, le lendemain midi avec un poulet cuit et réassortiment du dépannage usuel n'a pas excédé l'équivalent de 6€. A noter qu'à partir de là, l'euro disparait, remplacé par les monnaies locales. Penser à changer un peu de monnaie (juste ce qu'il faut) car si l'euro est parfois accepté dans les hôtels, les épiceries ne connaissent que la monnaie du pays. Les prix sont donnés en euros avec le change pratiqué à cette époque.

Komaron : hôtel Vasmacska. Situé à l'entrée de la Hongrie, juste après le pont qui fait office de frontière .Supermarché juste en face. Nous avons décidé de prendre une chambre individuelle pour chacun car au prix de 20€, cela valait le coup de se retrouver pour une fois sans cohabitation. Grande salle de bains séparée, bureau, que demander de plus. Le breakfast est compris et il est possible de prendre soit l'Européen soit le style plutôt complet rencontré depuis l'entrée en Allemagne.
Vac : hôtel Vorossipka. Moins luxueux que celui de Komaron mais correct pour 40€. Il est situé un peu en dehors de la ville ce qui oblige à reprendre les vélos pour aller manger, l'hôtel de faisant pas restaurant. Comme nous sommes assez fatigués, on mangera ce soir ce qu'il reste dans les sacs. Le breakfast est correct sans plus.
Budapest : appartement Akacfa Holiday. Superbe appartement avec grand balcon situé au cœur de Budapest dans un immeuble tranquille. Il est complet avec cuisinière, lave linge mais malheureusement pas de garage pour les vélos ce qui nous oblige à monter les 3 étages par les couloirs et escaliers. 50€ petit déjeuner non compris. Rien à redire tout est ok.
Dunafoldvar : hebergement Zimmer Kiado Szobak. Appartement magnifique, superbement décoré qui se trouve en rez-de-chaussée d'une ancienne maison typique. Malheureusement, il n'est pas chauffé et on se gèle car il fait très froid.  35€ y compris le petit déjeuner qui sera servi par la propriétaire le lendemain matin. Breakfast complet avec œufs mollets mais sans jus de fruit. Luxe suprême,  on est même servi à table.
Mohacs : hôtel Pannon. Très belle chambre avec grande salle de bains, bureau, petit balcon pour 35€. Breakfast particulièrement complet avec œufs battus, saucisses chaudes, fromages, confiture, yogourt…..

CROATIE

En Croatie, la nourriture est vraiment bon marché au contraire des hébergements. Probablement cela vient du fait qu'il faut reconstruire le pays après la dernière guerre serbo-croate.

Vulcovar
: hebergement  Vilarosa. Hébergement dans une maison refaite à neuf (rare en Croatie) destinée à être louée. Plusieurs chambres à l'intérieur d'ailleurs une autre a déjà été louée mais nous ne rencontrerons que furtivement les locataires. La salle de bains est commune avec les autres locations. Prix 45€ ce qui est un prix normal ici, la ville étant en rénovation complète il y a pénurie de logements. Le breakfast a été un des meilleurs que nous ayons mangés : omelette, saucisses chaudes, toutes sortes de charcuterie, même des greubons, confiture miel et le tout servi par les charmants propriétaires très sympathiques .Enorme choix et en quantité. A recommander très fortement pour l'accueil et la convivialité.

SERBIE

En Serbie nous nous avons été surpris par les prix presque ridicules pratiqués aussi bien pour la nourriture que pour l'hébergement. Voir ci-dessous.

Beska : hebegement Etno Farm de Monsieur Stojslc Dusan. Belle chambre dans une sorte d'auberge à la sortie de Beska. Très bon accueil. La chambre est en dessus du restaurant. Lors de notre passage, nous sommes tombés sur une fête qui célébrait la naissance d'un enfant ce qui est très courant dans cette région. Un orchestre de plusieurs musiciens  ont constamment joué de la musique tout au long du repas. Tout le monde chantait. Nous nous sommes mis un peu en retrait car on voulait aller dormir le plus tôt possible. Nous avons bénéficiés du repas Pantagruélique servis aussi aux invités. Avant de souper, il nous a été proposé un espèce d'alcool assez fort que nous avons juste gouté du bout des lèvres. Puis arriva une soupe avec des morceaux de viande et des légumes suivie d'une salade de concombres et tomates. Puis arrivèrent les petits cochons de lait avec pommes de terre et légumes. Et enfin le dessert, un gâteau (excellent) au chocolat. Le tout arrosé de bière tout au long du repas. Le lendemain, le breakfast fût du même ordre : œufs durs, un choix énorme de diverses charcuterie allant du jambon au saucisson et j'en passe, fromage, beurre, confiture…….Et le prix pour tout cela chambre comprise 36€ pour les deux. Incroyable, renversant. Non seulement nous recommandons cette adresse mais même si vous passez à côté, il faut faire le détour. Souvenir inoubliable.
Belgrade : Hotel Zelturist – Konaciste. Nous cherchions un hébergement et le gérant de l'agence de voyage nous avait indiqué celui-ci car le plus près de la gare. L'emplacement nous convenait car nous devions prendre le train de bon matin. En fait c'est un lieu de repos destiné plus spécialement aux cheminots. Petite chambre minable, défraichie, manque de peinture sur les murs ce qui fait ressortir le plâtre. Salle de bains du même style. A très vite oublier pour 45€ sans le petit déjeuner. Probablement une arnaque à touristes. Quel contraste avec celui d'hier.
Bela Crkva : villa Mairja. Hébergement chez un particulier. Bon accueil. Belle chambre avec salle de bains séparée. Nous sommes au premier étage car le rez-de-chaussée est destiné, ce soir, à fêter une naissance. Rien à dire pour 25€. Nous ne prendrons pas le breakfast car nous devons partir demain matin de très bonne heure et les propriétaires ne seront pas levés.

ROUMANIE

L'hébergement n'est pas très cher ainsi que les restaurants. Compter 4€ pour un repas simple mais convenable.

Dubova : Hébergement à Dubova. Nous pensions trouver un petit village, en fait ce ne sont que quelques maisons mais nous arrivons à dénicher un logement chez l'habitant. On a une maison pour nous, le propriétaire n'habitant pas ici. Chambre sommaire mais bien contents de trouver cela. Pour 20€ on ne peut en demander plus. Il n'y a pas de restaurant et nous devons racler le fond du sac pour trouver quelque chose à manger. Il n'y aura pas non plus de petit déjeuner, on va faire avec les moyen du bord c'est-à-dire rien.
Drobeta Turnu Severin : Pensiona Miraj. Belle chambre avec salle de bains. On doit faire intervenir la gérante car les radiateurs marchent à fond et impossible de les arrêter. Il fait une chaleur étouffante et en plus l'électricité dans la salle de bains ne marche pas. Mais bien vite tout est réparé. 25€ même sans le petit déjeuner, rien à dire surtout pour le dernier soir du voyage.

Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Mon Site Gratuit : Compteur de visiteurs
Pages vues
Nombre de visites
Retourner au contenu | Retourner au menu